Finance Ethique

Ethique - Morale - Recherche du profit

Cher client, chère cliente, alors qu'en Occident des banques d'investissement entières croulent sous le poids de crédits toxiques, le système financier islamique enregistre des taux de croissance à deux chiffres. Mais qu'est-ce qui distingue le système financier islamique du système financier conventionnel ?

Le système financier islamique n'est pas une invention orientale, mais uniquement une sorte de guide pour une économie morale, équitable et conforme à la doctrine islamique. Il convient par exemple d'appliquer les critères suivants :

L'interdiction de l'intérêt, qui ne relève pas seulement de l'enseignement islamique. À l'origine, le judaïsme et le christianisme rejettent aussi les intérêts pour des raisons d'éthique.

L'interdiction d'opérations risquées. En principe, toutes les transactions aux résultats incertains sont interdites. Il s'agit de la spéculation liée aux produits dérivés, à effet de levier, etc.

L'interdiction des jeux de hasard. En ce sens, les transactions fondées sur le jeu aboutissent au bout du compte à un résultat à somme nulle. Par exemple, un joueur perd contre la banque au casino. Aucun gain n'est réalisé pour la communauté. A contrario, cela concerne toute transaction et tout produit financier pour lesquels une partie perd au détriment de l'autre.

Des affaires que la morale réprouve : toutes les transactions effectuées avec des entreprises réalisant des profits dans la production de viande de porc, d'alcool, d'armes, dans les jeux de hasard, la pornographie, la prise d'intérêts, etc., sont interdites.

Si vous souhaitez à l'avenir constituer un patrimoine de manière irréprochable, équitable et responsable, jetez un coup d'œil sur nos produits, car nous respectons des valeurs qui ont été occultées pendant les crises financières de ces dernières décennies !

« L'argent a été créé pour favoriser l'échange, mais l'intérêt lui enjoint de se multiplier par lui-même. Parmi toutes les façons de s'enrichir, c'est donc celle qui s'éloigne le plus du droit naturel. »

– Aristote philosophe grec, 384-322 avant J.C.

Plan d'épargne INAIA Gold Dinar

HAUT